Prolongation des accords fiscaux avec l’Allemagne, la Belgique et la France pour le télétravail des frontaliers

vendredi 18 décembre 2020

 

Les mesures exceptionnelles prises dans le contexte de la crise de la Covid-19 sont prolongées !

Frontaliers belges : les autorités fiscales luxembourgeoises et belges ont décidé le 7 décembre de prolonger jusqu’au 31 mars 2021 l’accord selon lequel les jours de travail à domicile en raison uniquement des mesures prises pour combattre la pandémie de Covid-19 par les Gouvernements belge ou luxembourgeois, sont à exclure du décompte des 24 jours.

Frontaliers français : les autorités fiscales luxembourgeoises et françaises ont décidé le 7 décembre de prolonger jusqu’au 31 mars 2021 l’accord selon lequel les jours de travail à domicile en raison uniquement des mesures prises pour combattre la pandémie de Covid-19 par les Gouvernements français ou luxembourgeois, sont à exclure du décompte des 29 jours.

Frontaliers allemands : les autorités fiscales luxembourgeoises et allemandes ont convenu que l’accord qui prévoit les jours de travail à domicile en raison uniquement des mesures prises pour combattre la pandémie de Covid-19 par les Gouvernements français ou luxembourgeois, sont à exclure du décompte des 19 jours, se prolongera automatiquement de mois en mois jusqu’à ce qu’il soit dénoncé par l’une des autorités compétentes.

 

L'OAI EN CHIFFRES : BUREAUX ÉTABLIS AU LUXEMBOURG

514

architectes
204

ingénieurs-conseils
36

architectes d'intérieur
163

urbanistes
8

arch.-paysagistes
ing.-paysagistes