Qui est l'ingénieur-conseil ?

  

L’ingénieur-conseil intervient dans l’analyse, la conception, la planification et la réalisation des projets dans les domaines de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de la construction et des infrastructures. Ceci, dans le souci permanent de nous proposer un cadre de vie durable et de qualité.
Pour ce faire, les ingénieurs-conseils travaillent en étroite collaboration avec les architectes et le maître d’ouvrage.

Au Luxembourg, la loi du 13 / 12 / 1989 régissant l’OAI (Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils) décrit comme ingénieur-conseil, le professionnel qualifié qui intervient de la conception à la réalisation d’un projet dans divers domaines d’activités tels que la construction, l’aménagement du territoire, l’urbanisme, l’énergie, l’environnement, les infrastructures de transport ou encore les infrastructures urbaines.

Ainsi, au sens de la loi, il convient de regrouper sous cette  dénomination commune les ingénieurs en construction et les  ingénieurs des autres disciplines.

L’ingénieur de construction fait profession habituelle de la conception d’une œuvre de construction à caractère technique, d’urbanisme ou d’aménagement du territoire, de l’établissement des plans d’une telle œuvre et de la synthèse des activités diverses participant à la réalisation de l’œuvre.

Son travail consiste en une planification créative, technique et  économique ainsi que dans la coordination et la supervision de la réalisation. Concrètement, il se charge de la conception, des  études et des démarches administratives d’un projet pour le compte du maître d’ouvrage.

 

Les ingénieurs-conseils dans le domaine de la construction (génie civil / ingénieur de construction / génie technique...) s’occupent de l’édification effective des ouvrages, de la création d’infrastructures, de systèmes de transport, des équipements et installations techniques, de la conception énergétique et de l’approvisionnement en énergie. Font partie de ces tâches, outre la conception des projets, les plans et les calculs, la direction et l’administration correcte des chantiers ainsi que l’étude de leur impact sur  l’environnement.

Aujourd’hui, la maintenance des infrastructures existantes devient également une tâche importante de la profession.

À la différence des ingénieurs de construction, les ingénieurs des autres disciplines conçoivent les œuvres dans le domaine technique ou scientifique, établissent les plans et réalisent la synthèse des activités participant à la réalisation de cette œuvre. 
Intervenant à toutes les phases du cycle de vie d’un projet, des études de faisabilité à la mise en service, l’ingénieur-conseil est un professionnel qui joue un rôle déterminant pour le succès d’un projet.

 

... si l’architecte est le chef d’orchestre, l’ingénieur est le premier violon...

GASTON FLESCH, INGÉNIEUR-CONSEIL

 

 

Membres OAI = Label de qualité

 

L’essence des professions OAI est constituée notamment de :

 

  • La qualification, la compétence, l’expertise, la créativité et l’ingéniosité,
  • L’indépendance professionnelle et la déontologie,
  • Les responsabilités professionnelles et décennales/biennales,
 



 

  • L’obligation de contracter des assurances couvrant ces responsabilités,
  • L’indépendance de toute activité commerciale afin d’éviter les conflits d’intérêts,
  • La défense de l’intérêt public, du maître d’ouvrage et des utilisateurs.

Ses prestations

 
  • Levé topographique
  • Études et analyse de faisabilité
  • Étude des variantes
  • Conception du projet
  • Avant-projet et prédimensionnement
  • Projet et dimensionnement définitif
  • Demande d'autorisations
  • Suivi administratif des procédures d’autorisation et de subsides
  • Devis et dossiers de soumission
  • Appels d’offres, analyse des offres, assistance à l’adjudicataire
  • Plans d’exécution
  • Direction et contrôle des travaux
  • Gestion financière du projet
  • Expertises et avis techniques
  • Assistance à la réception des travaux
     

SEs champs d’activité

 
  • Adduction et assainissement des eaux
  • Acoustique et vibration
  • Agronomie / génie rural et forestier
  • Aménagement du territoire / urbanisme
  • Architecture du paysage
  • Bâtiments / ouvrages d'art
  • Constructions industrielles et agricoles
  • Coordination sécurité et chantier
  • Environnement / écologie
  • Facility management
  • Génie technique (électricité. chauffage. climatisation, sanitaire,...)
  • Hydraulique
  • Hydrologie
  • Hydraulique
  • Infrastructure routière et ferroviaire
  • Mécanique des sols / géologie
  • Process engineering
  • Project management (coordination, pilotage)
  • Protection incendie
  • Réseaux souterrains divers
  • Topographie
  • Traitement des déchets / décharges
  • Transports / trafic

sa déontologie

 

L’ingénieur-conseil est soumis à une déontologie professionnelle, en vertu de laquelle il est également tenu d’apprécier les conséquences de l’exécution de ses travaux sur l’environnement, la santé et la sécurité des citoyens et de la collectivité. Il engage ainsi sa propre responsabilité en garantissant la conformité de son travail au profit d’un cadre vie durable.

La déontologie de l'ingénieur-conseil est définie par le règlement grand-ducal 17 juin 1992 déterminant la déontologie des architectes et des ingénieurs-conseils.

 

Tout au long de leur histoire, les ingénieurs ont défié les lois physiques les plus élémentaires...

ANDREA DE CILLIA, INCA INGÉNIEURS-CONSEILS ASSOCIÉS

 

POURQUOI TRAVAILLER AVEC UN INGÉNIEUR-CONSEIL ?

 

Pour la garantie d’un projet réussi 

L’ingénieur-conseil vous accompagne tout au long de votre projet et vous garantit sa réussite pour toute nouvelle construction ou transformation fondamentale, il est obligatoire de travailler avec un ingénieur-conseil.

 

Pour une relation de confiance

Le choix d’un partenaire fiable est fondamental. Une première entrevue ne vous engage en rien. Il s’agit uniquement de faire connaissance et d’échanger vos points de vue.

 

Pour l’optimisation de votre investissement

L’ingénieur-conseil choisira des techniques et des technologies qui vous permettrons d’économiser des sommes importantes sur les coûts de construction, d’opération et d’entretien.

 

devenir ingénieur-conseil

 

L’article 2 de la loi du 2 septembre 2011 indique que la profession d’ingénieur-conseil du secteur de la construction est l’activité libérale consistant à concevoir des œuvres de construction à caractère technique, d’urbanisme ou d’aménagement du territoire, à établir les plans de telles œuvres et à faire la synthèse des activités diverses participant à la réalisation des œuvres.

Selon l’article 16 de cette même loi, la qualification professionnelle requise pour accéder à la profession d’ingénieur-conseil du secteur de la construction résulte de la possession d’un master en ingénierie de la construction ou de son équivalent, délivré par un établissement d’enseignement supérieur reconnu par l’Etat du siège de l’établissement, suivi par l’accomplissement d’une pratique professionnelle de deux ans auprès d’un ingénieur de la construction établi.

D’après la loi du 13 décembre 1989 régissant l’OAI, l'inscription à l'OAI est obligatoire pour tout ingénieur-conseil qui désire exercer sa profession à titre d'indépendant au Grand-Duché de Luxembourg et facultative pour tout ingénieur, fonctionnaire ou salarié du secteur privé exerçant une activité de conception et d'études dans le domaine de la construction au Luxembourg.

 

L'OAI garantit une meilleure qualité des travaux d’ingénieurs-conseils en évitant toute élaboration de projets par des personnes non

L'Ordre assure la défense et l'indépendance des ingénieurs-conseils en veillant notamment à l'application de la réglementation professionnelle et déontologique par ses membres.

Par la création de la Fondation de l'Architecture et de l'Ingénierie, l'OAI s'est mis comme but de présenter l'architecture et l’ingénierie, faire connaître et valoriser son caractère d'intérêt général et artistique, encourager la qualité, la créativité et l'innovation et favoriser les échanges régionaux et internationaux.

Une demande d'inscription à l'Ordre ou sur la liste des stagiaires est à adresser par écrit au secrétariat de l'Ordre. Contre une participation aux frais (sans frais pour les stagiaires), par dossier en français, allemand ou en anglais, l'Ordre fera parvenir les documents en question.

Renseignez-vous dans les rubriques « Inscription à l’OAI », « Annuaire des membres », « Offres d’emploi », « Actualité »,…

 

4 procédures administratives obligatoires

 

1. 

Inscription du diplôme d’ingénieur au registre des diplômes auprès Ministère de la Culture, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

 

2. 

Obtention de l'autorisation d'établissement comme ingénieur- conseil exerçant à titre d'indépendant au Grand-Duché de Luxembourg auprès du Ministère des Classes Moyennes. Les ingénieurs, après l'obtention de leur diplôme, sont tenus de suivre un stage de 24 mois auprès d'un ingénieur d'un ingénieur indépendant inscrit depuis au moins 5 ans à l’Ordre. L'OAI soutient les intéressés dans leurs démarches pour trouver un maître de stage.

 

3. 

Souscription des assurances obligatoires - responsabilité civile professionnelle et responsabilité décennale.

 

4. 

Pour les ingénieurs fonctionnaires et employés publics ainsi que les salariés du secteur privé, seule l'inscription au registre des diplômes est requise. Il en est de même pour les ingénieurs stagiaires ayant la faculté de demander leur inscription sur la liste OAI des stagiaires limitée à la durée légale du stage. Cette inscription dispense le stagiaire du paiement de cotisation.

 

Où poursuivre ses études ?

 

Pour obtenir un diplôme d’ingénieur, les étudiants luxembourgeois peuvent se diriger vers de nombreuses écoles spécialisées, que ce soit au Luxembourg, dans la Grande Région ou plus loin en Europe. Que vous choisissiez le Luxembourg, la France, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche ou le Royaume-Uni, il faudra compter au minimum cinq années d’études supérieures pour acquérir les connaissances nécessaires à l’obtention de votre diplôme (master ou équivalent).

 

cedies brochure

 

"etudes et métiers: architecture, ingénierie, construction, urbanisme"

2018-2019
publications - guides références - oai

 

présente les différentes professions et métiers du secteur ainsi que les possibilités d'étude en la matière.

En savoir plus

 

toutes les publications

 

 

L'OAI EN CHIFFRES : BUREAUX ÉTABLIS AU LUXEMBOURG

514

architectes
204

ingénieurs-conseils
36

architectes d'intérieur
163

urbanistes
8

arch.-paysagistes
ing.-paysagistes