Vous vous trouvez sur une page avec accès limité aux personnes autorisées!

Devenir ingénieur-conseil

L’article 2 de la loi du 2 septembre 2011 indique que la profession d’ingénieur-conseil du secteur de la construction est l’activité libérale consistant à concevoir des œuvres de construction à caractère technique, d’urbanisme ou d’aménagement du territoire, à établir les plans de telles œuvres et à faire la synthèse des activités diverses participant à la réalisation des œuvres.

Selon l’article 16 de cette même loi, la qualification professionnelle requise pour accéder à la profession d’ingénieur-conseil du secteur de la construction résulte de la possession d’un master en ingénierie de la construction ou de son équivalent, délivré par un établissement d’enseignement supérieur reconnu par l’Etat du siège de l’établissement, suivi par l’accomplissement d’une pratique professionnelle de deux ans auprès d’un ingénieur de la construction établi.

D’après la loi du 13 décembre 1989 régissant l’OAI, l'inscription à l'OAI est obligatoire pour tout ingénieur-conseil qui désire exercer sa profession à titre d'indépendant au Grand-Duché de Luxembourg et facultative pour tout ingénieur, fonctionnaire ou salarié du secteur privé exerçant une activité de conception et d'études dans le domaine de la construction au Luxembourg.

L'OAI garantit une meilleure qualité des travaux d’ingénieurs-conseils en évitant toute élaboration de projets par des personnes non qualifiées.

L'Ordre assure la défense et l'indépendance des ingénieurs-conseils en veillant notamment à l'application de la réglementation professionnelle et déontologique par ses membres.

Par la création de la Fondation de l'Architecture et de l'Ingénierie, l'OAI s'est mis comme but de présenter l'architecture et l’ingénierie, faire connaître et valoriser son caractère d'intérêt général et artistique, encourager la qualité, la créativité et l'innovation et favoriser les échanges régionaux et internationaux.

Une demande d'inscription à l'Ordre ou sur la liste des stagiaires est à adresser par écrit au secrétariat de l'Ordre. Contre une participation aux frais (sans frais pour les stagiaires), par dossier en français, allemand ou en anglais, l'Ordre fera parvenir les documents en question. Renseignez vous sur le site www.oai.lu pour le montant, entre autres, dans les rubriques « Inscription à l’OAI », « Annuaire des membres », « Emploi », « Actualités »,…

Procédures

Notamment 4 procédures administratives antérieures à l'inscription au rôle de l'OAI sont requises pour les membres obligatoires (ingénieurs-conseils):

  1. Inscription du diplôme d’ingénieur au registre des diplômes auprès Ministère de la Culture, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
  2. Obtention de l'autorisation d'établissement (activité libérale) comme ingénieur-conseil exerçant à titre d'indépendant au Grand-Duché de Luxembourg auprès du Ministère des Classes Moyennes. Avant d'obtenir une première autorisation d'établissement, les ingénieurs, après l'obtention de leur diplôme, sont tenus de suivre un stage de 24 mois auprès d'un ingénieur établi. Il est recommandé d’effectuer le stage auprès d'un ingénieur indépendant inscrit depuis au moins 5 ans à l’Ordre. L'OAI soutient les intéressés dans leurs démarches pour trouver un maître de stage (cf. rubrique emploi du site www.oai.lu). En effet, le seul moyen d'acquérir toutes les connaissances liées à la vie professionnelle sont des périodes de stages divers dans des bureaux d'études.
    lmmatriculation à la T.V.A. luxembourgeoise auprès de l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines
  3. Souscription des assurances obligatoires - responsabilité civile professionnelle et responsabilité décennale.
  4. En ce qui concerne les ingénieurs fonctionnaires et employés publics ainsi que les salariés dans les entreprises du secteur privé, seule l'inscription au registre des diplômes est requise. Il en est de même pour les ingénieurs stagiaires ayant la faculté de demander leur inscription sur la liste OAI des stagiaires limitée à la durée légale du stage. Cette inscription dispense le stagiaire du paiement de cotisation.

Où étudier ?

Pour obtenir un diplôme d’ingénieur, les étudiants luxembourgeois peuvent se diriger vers de nombreuses écoles spécialisées, que ce soit au Luxembourg, dans la Grande Région ou plus loin en Europe.

Que vous choisissiez le Luxembourg, la France, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche ou le Royaume-Uni, il faudra compter au minimum cinq années d’études supérieures pour acquérir les connaissances nécessaires à l’obtention de votre diplôme (master ou équivalent).

Les ingénieurs-conseils en chiffres 

Données statistiques OAI au 27/09/2011

Bureaux d’ingénieurs-conseils : 217
Siège social au Grand-Duché de Luxembourg : 176
Siège social à l’étranger, exerçant occasionnellement au Luxembourg : 41
Membres obligatoires personnes physiques : 264
Membres facultatifs et honoraires : 156
Effectif des 176 bureaux au Luxembourg : 1.976 personnes.

Publications:

cedies : brochure "Etudes et métiers: architecture, ingénierie, construction, urbanisme" 2014-2015

La brochure « Etudes et Métiers : architecture, ingénierie, construction, urbanisme 2014-2015 », éditée par le CEDIES, présente les différentes professions et métiers du secteur ainsi que les possibilités d'étude en la matière.

ANEIL : Brochure "Let's Engineer"

La Brochure "Let's Engineer" publiée par l'Association Nationale des Etudiants Ingénieurs Luxembourgeois (ANEIL) renseigne sur les possibilité d'études pour devenir ingénieur.

acel : Guide du Futur diplômé 2014-2015

Le « Guide du Futur Diplômé 2014-2015 », édité par l'Association des Cercles d'Étudiants Luxembourgeois (ACEL), est un guide pratique réalisé par des étudiants, pour les étudiants.

acel : guide du futur étudiant 2014-2015

L'Association des Cercles d'Étudiants Luxembourgeois (ACEL) publie le « Guide du Futur Etudiant 2014-2015 ». Il s'agit d'un guide pratique pour renseigner les futurs étudiants sur les études supérieures, mais aussi des indications intéressantes sur les villes universitaires et la vie estudiantine en soi.sur les possibilités.

Cedies : que faire après le lycée?

Le CEDIES publie la brochure "Que faire après le Lycée?" qui renseigne les futurs étudiants sur comment choisir une filière d’étude, une université ou une école supérieure ainsi que le pays d’étude.

Publication: Les métiers de l'architecture et de la construction

Dossier Carrières (publication par le CEDIES)