Vous vous trouvez sur une page avec accès limité aux personnes autorisées!

Qui est l’ingénieur-conseil ?     

L’ingénieur-conseil intervient dans l’analyse, la conception, la planification et la réalisation des projets dans les domaines de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de la construction et des infrastructures. Ceci, dans le souci permanent de nous proposer un cadre de vie durable et de qualité.
Pour ce faire, les ingénieurs-conseils travaillent en étroite collaboration avec les architectes et le maître d’ouvrage.

Ingénieur-Conseil, un rôle déterminant

Au Luxembourg, la loi du 13 / 12 / 1989 régissant l’OAI (Ordre des Architectes et des Ingénieurs-Conseils) décrit comme ingénieur-conseil, le professionnel qualifié qui intervient de la conception à la réalisation d’un projet dans divers domaines d’activités tels que la construction, l’aménagement du territoire, l’urbanisme, l’énergie, l’environnement, les infrastructures de transport ou encore les infrastructures urbaines.

Ainsi, au sens de la loi, il convient de regrouper sous cette  dénomination commune les ingénieurs en construction et les  ingénieurs des autres disciplines.

L’ingénieur de construction fait profession habituelle de la conception d’une œuvre de construction à caractère technique, d’urbanisme ou d’aménagement du territoire, de l’établissement des plans d’une telle œuvre et de la synthèse des activités diverses participant à la réalisation de l’œuvre.

Son travail consiste en une planification créative, technique et  économique ainsi que dans la coordination et la supervision de la réalisation. Concrètement, il se charge de la conception, des  études et des démarches administratives d’un projet pour le compte du maître d’ouvrage.

Les ingénieurs-conseils dans le domaine de la construction (génie civil / ingénieur de construction / génie technique...) s’occupent de l’édification effective des ouvrages, de la création d’infrastructures, de systèmes de transport, des équipements et installations techniques, de la conception énergétique et de l’approvisionnement en énergie. Font partie de ces tâches, outre la conception des projets, les plans et les calculs, la direction et l’administration correcte des chantiers ainsi que l’étude de leur impact sur  l’environnement.

Aujourd’hui, la maintenance des infrastructures existantes devient également une tâche importante de la profession.
À la différence des ingénieurs de construction, les ingénieurs des autres disciplines conçoivent les œuvres dans le domaine technique ou scientifique, établissent les plans et réalisent la synthèse des activités participant à la réalisation de cette œuvre.
Intervenant à toutes les phases du cycle de vie d’un projet, des études de faisabilité à la mise en service, l’ingénieur-conseil est un professionnel qui joue un rôle déterminant pour le succès d’un projet.

Sa responsabilité et déontologie

Quel que soit son domaine d’activité, l’ingénieur-conseil est tenu de mettre toute son expertise au service de son client, qu’il conseille et accompagne à chaque étape du projet, jusqu’à sa finalisation.

L’ingénieur-conseil est le conseiller du maître d’ouvrage pour tout ce qui concerne la conception et la réalisation de son projet. En collaboration avec le client, l’ingénieur-conseil investit son savoir et son expérience afin de trouver une solution innovante qui répond au mieux aux idées et aux besoins de ce dernier tout en respectant les contraintes liées au projet. D’autre part, il soutient le maître d’ouvrage dans toute question afin d’éviter des décisions inadéquates. Dans le cadre de son contrat, l’ingénieur-conseil garantit des prestations de qualité. Il est responsable de toute faute imputable à son travail et, par conséquent, il souscrit obligatoirement à une assurance de responsabilité civile professionnelle et de garantie décennale.

L’ingénieur-conseil est soumis à une déontologie professionnelle, en vertu de laquelle il est également tenu d’apprécier les  conséquences de l’exécution de ses travaux sur l’environnement, la santé et la sécurité des citoyens et de la collectivité. Il engage ainsi sa propre responsabilité en garantissant la conformité de son travail au profit d’un cadre vie durable.

La déontologie de l'ingénieur-conseil est définie par le règlement grand-ducal 17 juin 1992 déterminant la déontologie des architectes et des ingénieurs-conseils.
Vous le trouverez dans la rubrique  "accueil" => "législation / contrats-types" => "législation oai".

Un expert indépendant

L’ingénieur-conseil est un ingénieur, homme de l’art, qualifié sur le plan professionnel, exerçant sa profession dans un esprit d’indépendance. Il peut exercer sa profession seul ou faire le choix de s’associer les compétences d’autres ingénieurs. La profession  d’ingénieur-conseil s’exerce également sous forme de consultation ou expertise, toujours indépendante des activités commerciales  et des entreprises de construction.